L’état annonce 110 millions d’euros pour développer les tiers-lieux dans les territoires

Pour lutter efficacement contre les fractures territoriales, l’Etat veut miser sur le développement des tiers-lieux partout en France. Pour y parvenir, un investissement de plus de 110 millions d’euros en vue d’une dynamisation des territoires.

Open space dans un coworking
L’Etat prend conscience de l’importance du coworking en investissement massivement

Développement des tiers-lieux : une vraie aubaine pour l’Etat de dynamiser les territoires

Estimés à plus de 1800 en France , les tiers-lieux sont en plein essor et constituent bien plus qu’un simple phénomène de mode.

Qu’ils soient la forme de coworking, de FabLab, Hakerspace, LivingLab ou encore Makerspace, ces espaces où il est possible de louer un bureau privatif ou un bureau à partager ont un impact positif sur l’activité économique tout en favorisant les rencontres et la créativité. Vous pouvez trouver ce genre de prestations dans un coworking à Paris par exemple

On comprend dès lors pourquoi l’Etat veut contribuer à leur développement afin de lutter de manière efficace contre les fractures territoriales.

La création de près de 300 nouveaux espaces collectifs de travail d’ici 2022

Bien plus qu’un phénomène de mode, les tiers-lieux constituent des espaces favorisant de nouvelles façons de travailler qui apportent du dynamisme à l’activité économique. Le gouvernement entend assurer une consolidation de cette dynamique sur laquelle surfent ces formes d’open space ces dernières années.

Pour ce faire, l’Etat va investir sur les 3 prochaines années 110 millions pour la création de 300 espaces collectifs sur l’ensemble du territoire français. Ceux-ci seront réalisés non seulement dans les quartiers populaires mais également sur les bassins d’emploi, des zones à forte concentration des flux de mobilité domicile-travail. Nous pourrons ainsi trouver des coworking à Nantes ainsi que des bureaux à partager à Marseille.

Les raisons de cet investissement important de l’Etat dans les tiers-lieux

Il s’agit pour l’Etat à travers la création de ces nouveaux lieux structurants de participer à la professionnalisation de l’ensemble du secteur dont le dynamisme n’est plus à démontrer.

Ainsi, ces espaces proposeront des prestations complémentaires comme par exemple l’incubation, l’accompagnement, les événements, les ateliers ou encore les formations : les espaces de coworking à Strasbourg l’ont bien compris et ont commencé à aborder ces points dès le départ.

Bien sûr, la pérennité et le succès de ces lieux de travail partagé sont étroitement liés à un certain nombre de facteurs : émergence de nouveaux écosystèmes, capacité de création de entre les utilisateurs et animation de ces espaces collectifs.

Le Palais de la Bourse, nouvel espace de coworking à Lille !

Face à la demande grandissante des entrepreneurs et des salariés en déplacement dans la métropole lilloise, un nouvel espace de coworking vient d’ouvrir ses portes. Il se situe dans le prestigieux site du Palais de la Bourse, en plein cœur de la ville, à quelques minutes à pied de la gare SNCF et des transports en commun.

Des espaces flexibles

Ce nouvel espace s’étend sur 3200 m² et propose 75 bureaux à partager allant d’une seule personne jusqu’à 20. Il n’est pas nécessaire d’établir de bail ou de fournir une caution, facilitant ainsi les démarches des travailleurs nomades qui peuvent venir dans ces lieux pour la journée ou bien pour un temps plus long.

S’il est possible de louer un bureau privatif, vous pouvez aussi rejoindre la communauté des entrepreneurs qui viennent travailler tout au long de la journée dans le lieu. Un badge est ainsi fourni, choix réalisé par plus de 460 coworkers dans la métropole lilloise à quelques minutes des espaces de coworking de Villeneuve d’Asq.

Un rooftop unique

Pour faciliter le travail, mais aussi les réunions avec des clients ou la rencontre avec d’autres entrepreneurs, des espaces de convivialité sont disponibles. Au-delà des salles de réunion, une salle à manger, des coins de détente avec notamment un baby-foot ont été aménagés dans cet espace. Il y a même un rooftoop permettant de découvrir la vue sur les toits du Vieux Lille. Ces services sont proposés à l’ensemble des personnes qui viennent dans ce nouvel espace de coworking Lille, sans frais supplémentaire.

Encourager les discussions

Pour favoriser la rencontre et les échanges entre des entrepreneurs qui ne se connaissent pas forcément, il y a un open space baptisé la Corbeille, en référence au passé de ce Palais de la Bourse. Il permet de travailler et d’échanger directement au contact avec la place intérieure du Palais, et de pouvoir profiter ainsi d’un cadre de travail différent comparé à d’autres espaces de coworking, notamment les espaces de coworking à Roubaix.